Partagez|

A l'origine...

avatar
Idril PalanénAdmin
Messages : 15
Mônes : 40
Date d'inscription : 02/05/2018

Feuille de personnage
Métier: saltimbanque
camp: Allié du Chevalier Brun
point de vie:
200/200  (200/200)
Voir le profil de l'utilisateur http://floriansa-rpg.forumactif.com
MessageSujet: A l'origine...  Mer 2 Mai - 20:40


 
 


A l'origine de la prophétie...


 La naissance divine
 
Il y a de cela bien longtemps, naquit un jeune garçon du nom de Aragis. C’était au temps où les rois et les onze territoires n’existaient pas encore. Cet enfant l’ignorait alors, qu’une dizaine d’année plus tard, en s’amusant avec des amis, il inventerait la magie. Encore bien jeune et manquant de sagesse, il montra ses expériences en cette matière à ses parents et ceux-ci, voyaient en leur héritier, le moyen de sortir de la pauvreté dans laquelle ils vivaient. Sans prévenir leurs voisins du bourg dans lequel ils vivaient, ils se rendirent dans le village le plus grand et le plus proche qu’ils connaissaient en soutenant leur fils dans la création de ses sortilèges. Il mit ainsi ses pouvoirs en spectacle mais les chefs de chacun de ces hameaux, comprirent très vite qu’il ne s’agissait pas de simples passes-passes mais de la vraie sorcellerie. Ils tentèrent tous d’amadouer les deux parents pour acheter l’enfant avec de l’argent mais malgré leurs envies de richesses, ils aimaient tous deux Aragis du fond de leurs cœurs et ils ne purent s’en séparer. C’est ainsi, qu’avec le temps, le jeune homme continuait de se produire devant la foule qui venait le voir, ramassant toujours plus de monnaies et petit à petit, sa notoriété devint aussi populaire que celle du chef de la plus grande cité de Floriansa, aujourd’hui connu sous le nom de Saïllide.
Le garçon eu rapidement l’idée de vouloir partager son don pour que chaque citoyens puissent se protéger. Il organisa donc plusieurs cours de magie dans les rues et ceux-ci devinrent vites ordinaires dans la région. 
Malheureusement, il fini par se rendre compte que tout le monde ne partageait pas sa vision de la magie pour aider son prochain mais que de nombreuses personnes commençaient à s’en servir pour assouvir leurs désires les plus sombres. Des petites guerres entre les clans se déclenchèrent, certains s’alliant même pour tenter de défaire le grand chef de la ville. Ce dernier, conscient de ce qui arrivait, convia Aragis à lui enseigner la magie pour se défendre. L’adolescent, qui avait alors l’âge de seize ans, accepta mais dès qu’il lui apprit la dernière leçon, l’homme l’incita à quitter la ville pour éviter davantage de dégâts. Obligé d’abandonner ses parents à ce jeune âge, le mage ne pouvait qu’accepter de prendre l’entière responsabilité des derniers événements et s’exila vers d’autres contrés.

 La fusion
 

C’est dans l’une d’elles qu’il rencontra la plus belle femme qu’il n’ait jamais vu. Celle-ci connaissait l’existence de la magie et s’en servait dans la vie de tous les jours pour survivre. Il se dégageait d’elle une telle prestance que le garçon ne pu s’empêcher de lui demander son nom.
«-Je m’appelle Aya, lui répondit-elle, j’habite dans cette forêt depuis que je suis née. Malheureusement, j’ai perdu mes parents car une brute sans nom désirait m’épouser pour contrôler mes pouvoirs. Mon père et ma mère m’ont défendu et… sous la peur et la colère je… j’ai tué tout le monde… mes pouvoirs étaient trop puissants, je ne parvenais plus à les contrôler sous le coup de l’émotion... »
En sentant l’effroi de la jeune femme, il lui proposa de lui enseigner quelques méthodes pour éviter un autre accident ce qu’elle accepta avec joie.
Au fur et à mesure des leçons, elle devinait sa grande puissance et fini par lui dévoiler sa véritable identité. Ainsi au fil des années et des expériences, de puissants sentiments intervint entre eux et ils parvinrent à inventer le plus puissant des sortilèges, celui que nul autre qu’eux ne pouvait invoquer, l’immortalité. Avide de l’essayer, ils le lancèrent sur eux et après une dizaine d’année, ils restèrent à l’âge où ils avaient intenté cette magie pour protéger leur amour, trente ans. Un jour, Aya apprit à Aragis qu’elle attendait un enfant, et cette nouvelle les transporta de joies. Neuf mois plus tard, arriva Mikus, un petit garçon de tout ce qu’il y avait de plus joyeux.Ses parents attendirent qu’il eu atteins le même âge qu’eux pour lui lancer le sortilège et peu de temps après, au cours d’un de leurs voyage, il rencontra lui-même l’amour.

 
 ¤ Nouvelle génération
 

Mikus désirait plus que tout, ressentir la même émotion qu’il voyait entre son père et sa père. Elle s’appelait Mildrem et si lui fut amoureux dès leur première rencontre, pour elle, cela prit plus de temps que prévu. Ce ne fut que lorsqu’il la sauva d’un mariage arrangé qu’elle se consentie à le suivre et à l’aimer elle aussi. Malheureusement, elle ne demeurait qu’une simple humaine et Mikus se rendit compte qu’elle ne pourrait vivre éternellement à ses côtés sans recevoir à son tour le même sortilège que lui.  Il insista auprès de ses parents pour qu’elle subisse le même sort qu’eux et ils acceptèrent avec joie, heureux de voir leur fils s’épanouir à son tour. En revanche, ils le prévinrent que le sortilège, une fois lancée, n’avait pas de retour possible et qu’ils ne feraient pas d’autres exceptions autre que Mildrem. Les deux amants, persuadés que leurs amours seraient plus forts que tout, consentirent toutes les conditions et ainsi, les quatre membres de la famille virent heureux durant un siècle.

 Hébergement photos

 ¤ Au commencement du mal
 

Un jour, Mildrem et Mikus utilisèrent leurs dons puissants pour visiter une autre planète, la Terre. La compagne de ce dernier tomba sous le charme de ce monde et de son peuple. Elle vint leur rendre visite de plus en plus souvent car elle sentait son tendre époux s’éloigner d’elle pour s’enfermer dans une pièce dont elle ignorait tout. Au cours d’une de ses visites, elle rencontra un humain du nom d’Albion. Il lui semblait fort aimable et elle se surprit à désirer sa compagnie autant que celle d’Aragis. Sauf que le sortilège d’immortalité ne lui permettait pas de se rapprocher de lui au risque de souffrir davantage. Petit à petit, cette pensée, le fait de voir tous les citoyens vieillirent autour d’elle sans qu’elle ne subisse le moindre changement, la rendait folle, elle le sentait. Elle sentait son amour pour Aragis s’amoindrir et son absence régulière auprès d’elle la faisait perdre pied. Puis, elle découvrit par hasard les expériences de magies noires de son mari. Celui-ci tenta de lui expliquer les raisons de ses agissements mais Mildrem n’arrivait plus à le supporter, elle ne parvenait plus à lui pardonner ses écarts même si c’était pour la protéger. Alors, elle lui avoua son amour pour Albin, cet humain insignifiant et cela mit l’immortel tellement en colère qu’il en vint à commettre son premier meurtre en tuant cet homme. Sa femme ne put lui excuser cet acte et s’enfuit en utilisant ses pouvoirs pour se rendre auprès d’Aragis et lui avouer tout ce que son fils avait fait. Ce dernier, blessé par son attitude, accepta de cacher Mildrem en sachant que son garçon tenterait tout pour retrouver sa bien aimé. Mikus ne tarda pas à se rendre lui-même auprès de son père et une violente dispute éclata entre eux. 

 Hébergement photos
 
 



Au cours de l'une d'entre elles, Aya essaya de s’interposer entre eux mais un des sortilège mortel d’Aragis la frappa par accident. Les pouvoirs du grand créateur de la magie étaient bien plus forts que le sortilège d’immortalité et il ne put voir que sa femme s’effacer de sa vision jusqu’à se rendre invisible. Dépité, il voulu la faire revenir mais Aya ne pouvait pas non plus mourir en étant immortelle. Elle se retrouva coincé dans un entre deux, un vide infini. Alors, sachant qu’elle resterait à vie dans cet endroit, isolé de tout, elle créa autour d’elle tout ce qu’elle avait vu des paysages de Floriansa, cela à l’identique. Aragis et Mikus mirent de côté leurs différents en comprenant que Aya ne pouvait être vraiment morte et de leurs côtés, ils décidèrent d’unir leurs pouvoirs pour lui créer un monde à part et lui envoyer toutes personnes qui mouraient depuis lors. Ainsi fut développé le monde des morts aussi appelé, l’Autre Côté. L’information fit le tour de Floriansa et chaque citoyens sut l’existence de ce royaume à part.
Très vite cependant, Mikus attaqua à nouveau Aragis, le prenant pour responsable de la mort de sa mère et de la disparition de sa bien aimé, désormais introuvable. 
Il s’échappa de l’emprise de son père et lui déclara la guerre. Ce fut alors la Première Guerre Magique sur Floriansa et chaque hommes désireux de se battre durent rejoindre un des deux camps. Cette dure période dura pendant cent ans durant lesquelles, Aragis nomma le premier roi de Floriansa, Oële, qui servait à le représenter.
La suite, vous la connaissez peut-être, Aragis gagna son combat contre son fils qu’il enferma dans un temple, en sachant qu’il ne pouvait mourir et vaincu par ses émotions, il disparu à jamais de la surface du monde. Le roi décida dès lors de mettre en place un calendrier et depuis ce jour, les gens comptaient les années en se référant à la disparition de celui qui était alors considéré comme le dieu des dieux. Mikus, qui avait déclenché la première guerre, fut nommé le dieu de la guerre et Aya, la déesse de la mort. Juste avant sa disparition, le dieu avait suggéré à Oële la création des onze territoires de Floriansa ainsi que celle des Pierres-Protectrices afin de contrôler les pouvoirs de chaque citoyens qui avaient apprit la magie. 
Aujourd’hui, à l’aube d’un nouvelle guerre, entre deux camps politique, on murmure le retour du dieu de la guerre, que la magie noire est plus puissante que jamais mais également, que lors de la Première Guerre Magique, Aragis avait déclaré une ultime prophétie qui permettrait la destruction ou la sauvegarde de Floriansa grâce à dix-sept élus venus d’une autre planète. 

 

 

A l'origine...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Anastagia Pierre Américaine d’origine haïtienne couronnée Miss Florida USA 2009
» l' origine du coup de boule
» Un maire d’origine haïtienne élu à North Miami
» Waterloo, vidéo documentaire origine Planet
» Loi sur les privileges aux personnes d'origine haitienne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Floriansa :: Les registres de Floriansa :: Histoire du monde-